Hypnose

15 choses à savoir sur l’hypnose

 

 

Bien sûr avant Mesmer, il y a aussi eu les Sumériens, les Egyptiens, les Grecs…

La pratique de l’hypnose est finalement aussi ancienne que l’humanité 🙂

 

Infographie réalisée par Olivier Peyrega maitre praticien en hypnose Ericksonienne à Paris : https://www.peyrega-hypnose-paris.fr

L’hypnose en milieu médical : l’idée fait son chemin à Saint-Martin

Voici un article parut dans la presse locale et concernant une première présentation des applications de l’hypnose au centre hospitalier de Saint Martin.

Caroline Daviet a présenté l’hypnose prénatale (préparation à l’accouchement) et de mon côté l’hypno-analgésie (gestion de la douleur).

Suite aux nombreux retours positifs de notre intervention, nous espérons aussi vivement que le CH de Saint Martin pourra […]

Congrès sur l’hypnose : la médecine conquise par ses bienfaits

Cet article est essentiellement centré sur les applications en gestion de la douleur.

Vous pouvez accéder à l’article ici : pourquoidocteur.fr

Ma pratique, non médicale, utilise l’hypnose comme outil d’accompagnement vers le changement et permet à chaque personne qui le souhaite de l’utiliser, en toute sécurité, au service de ses objectifs personnels et de son mieux être.

 

 

 

Solar Impulse : les pilotes utilisent la méditation et l’auto-hypnose

Crédits photo : © Solar Impulse | Revillard | Rezo.ch

Pour rester éveillés, les pilotes de l’avion solaire Solar Impulse 2 ont recours à la méditation et l’auto-hypnose.

Comment rester éveillé lorsqu’on pilote le Solar Impulse 2, cet avion solaire qui a décollé de Nankin (Chine) le 31 mai dernier en direction du Japon, pour effectuer l’une […]

Ca donnerait quoi si on prenait des cours de cerveau ?

Kevin Finel

Il publie son premier livre « Auto-hypnose : un manuel pour le cerveau » à 20 ans. Il est depuis l’auteur de plusieurs ouvrages, dont « apprivoiser le changement ».
Il fonde et dirige l’Académie ARCHE, où il est également praticien et formateur en hypnose. Il travaille à la démocratisation de cette technique notamment par […]

That Hypnosis Never Meant Sleep

It is a very widespread common misconception that hypnotism involves a state resembling unconsciousness or sleep.

This can be largely attributed to the fact that the word “hypnotism” derives from hypnos, the Greek word for sleep.

However, few people realise that the word “hypnotism” is actually an abbreviation for the longer term “neuro-hypnotism”, meaning sleep of the nervous system, as opposed to normal sleep.

It was coined around 1841 by James Braid, the Scottish surgeon whom many authorities consider to be the founder of hypnotherapy.

Braid simply meant that hypnotic subjects would typically become physically relaxed and engrossed in a single idea to the exclusion of any distractions. Indeed, according to its founder, hypnotism was better characterised as a state of conscious concentration rather than unconsciousness.

[…]

Neurophysiologie

Comment l’hypnose agit sur le cerveau

Neurophysiologie – par Marie-Élisabeth Faymonville, Pierre Maquet, Steven Laureys dans mensuel n°392  du magazine La Recherche en 2005.

 

Entrepris il y a une dizaine d’années, les travaux de neuro-imagerie apportent déjà plusieurs résultats importants. Ils prouvent que l’hypnose modifie bien le fonctionnement cérébral. Et ouvrent de nouvelles pistes pour comprendre les mécanismes cérébraux de la douleur.

Comment objectiver l’hypnose ? Depuis le XVIIIe siècle, les scientifiques qui se penchent sur cette question se heurtent à un problème de taille : les sujets sous hypnose sont-ils ou non dans un état neurologique particulier, comme le prétend dès le XVIIIe siècle le médecin viennois Franz Mesmer, suivi, à la fin du XIXe siècle, par le neurologue français Charcot ? Ne sont-ils pas uniquement en proie à la force de leur imagination ? C’est ce que soutient, à l’époque de Charcot, le professeur de médecine Hyppolite Bernheim de l’université de Nancy. Certes, leur corps semble relâché et ils se soumettent à des suggestions… Mais sont-ils pour autant dans un état neurophysiologique spécifique ?

[…]

Aller à la barre d’outils